Le guide de votre bien-être à domicile

Plante dépolluante

Dépolluer son habitation grâce aux plantes

plante dépolluante

© Studiophotopro - Fotolia.com

Des études de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur ont montré que la pollution chimique est plus importante à l'intérieur d'une habitation qu'à l'extérieur. Près d'un logement sur dix présente des niveaux de pollution chimique très élevés, notamment à cause des acariens, du tabagisme, des produits d'entretien ou des appareils de chauffage. Il est donc important de dépolluer son intérieur.
  1. La bioépuration, qu'est ce que c'est ?
  2. Les vertus des plantes dépolluantes

Quels sont les polluants de nos habitations ?

Dans nos habitations, nous trouvons toutes sortes de polluants, souvent sources de maladies chroniques, de troubles respiratoires, d'irritations ou d'allergies. Pratiquement tous les objets et les produits de la vie courante sont sources de pollution à plus ou moins forte dose. Les gaz comme le formaldéhyde (formol), le benzène, l'ammoniac, le monoxyde de carbone ou le xylène sont présents dans les produits ménagers, les peintures, les appareils de cuisson, le bois des meubles... De même, les appareils électriques, audiovisuels et informatiques dégagent des ondes électromagnétiques polluantes pour nos habitations. Enfin, de nombreux micro-organismes (moisissures, virus, bactéries...) peuvent envahir nos logements. Ils proviennent à la fois de l'intérieur de l'habitation, à cause des aliments, des déchets ou des occupants, et de l'extérieur, via les poussières ou les animaux de compagnies.

La bioépuration, qu'est ce que c'est ?

La bioépuration consiste à dépolluer son intérieur par le biais des plantes (vertes, grasses ou à fleurs). On parle aussi de "purification par le vivant". En effet, il est prouvé que certaines plantes en pots ont des vertus détoxifiantes pour l'organisme, mais aussi pour l'air de notre intérieur. C'est en cherchant des moyens pour dépolluer les stations orbitales, totalement confinées, que les qualités assainissantes des plantes ont été découvertes par un chercheur de la NASA. Le principe de la bioépuration repose sur un échange gazeux. Les feuilles, la tige, et les racines de la plante absorbent les polluants de l'air. En contrepartie, elle émet de la vapeur d'eau et de l'oxygène. Les microorganismes vivants dans les racines convertissent les polluants en produits organiques qui nourrissent la plante. Le taux de dépollution dépend donc de la taille des feuilles. Attention, chaque plante dépolluante a ses propres particularités et agit sur certains types de pollution. Il faut donc diversifier les espèces afin d'éliminer plus de toxines. De même, il faut compter une plante pour 10m2 environ. A noter : toutes les plantes ne présentent pas des vertus dépolluantes.

Les vertus des plantes dépolluantes

Les plantes dépolluantes permettent de réduire la quantité de polluants à l'intérieur d'une habitation, grâce à leur métabolisme particulier. Elles ont la propriété d'absorber, de stocker ou de transformer dans leurs cellules, certains composés organiques volatils, toxiques pour notre organisme. Parmi les plus connues, on trouve notamment le chlorophytum, le chrysanthème, le ficus, la fougère, le lierre, le palmier, la dracaena, le philodendron, l'azalée ou le poinsettia. Ces plantes agissent sur les polluants répandus comme le formaldéhyde (formol), le monoxyde de carbone, le toluène, l'ammoniac ou le benzène, émis par les solvants, les peintures, le mobiliers, les appareils de chauffage, les cigarettes... Toutes ces plantes dépolluantes sont reconnues pour leur efficacité purifiante de l'air intérieur.